Vous vous posez la question du budget à prévoir pour vos vacances à Marrakech… Comme il est difficile de répondre à une question qui renvoie aux besoins et exigences de chacun, nous répondrons ici par l’absurde, en dressant le budget incompressible, avec quelques idées de produits bon marché.

Comme les marrakchis, et à fortiori les gens pauvres,  sont des gens chaleureux, communicatifs,  si vous avez envie de rencontrer un Maroc authentique, en choisissant un mode de vie simple, vous serez gâté. Voici quelques exemples de prix pour routards. Après, si vous pouvez vous offrir mieux, pas de soucis…

Un euro = 11 dirhams…

Se déplacer. De l’aéroport à la ville, une navette bus pour 20 Dh (30 our l’aller-retour) vous évite les négociations ardues avec les taxis. Plus économique encore, si vous êtes peu chargé : sortir de l’aéroport ; au premier rond-point prendre un taxi collectif vers la médina pour 5 Dh la place.
En ville le bus est à 3,50 Dh. Le 1  vous emmène à Guéliz et  le 4, 12 ou 15 à Majorelle (entrée 40 Dh… mais magnifique).

Dormir. Les hôtels pas chers sont à 60 Dh la single. Dans le quartier Sidi Bouloukat (tout près de Jamaâ el fna) les petits hôtels sont très nombreux ; en principe ce n’est pas nécessaire de réserver, sauf si vous arrivez tard dans la nuit. L’hôtel el Farah se trouve dans la première sur la rue droite qui va de l’hôtel Tazi à la place Jamaâ el fna (00212 5 24 44 15 46 et 00212 6 62 41 86 07). Hotel Sindi Sud (00212 5 24 44 33 37 ), lui est tout près de l’hôtel Essaouira, à 3 mn de la place.

Se laver. A 60 Dh la chambre, c’est sans la douche ; compter 12 Dh pour la douche. Mais le hammam est le même prix (+2 Dh de pourboire pour la consigne). Un des plus beaux et propres se trouve rue Riad Zitoune (repérez la première ruelle à gauche ; le hammam, lui, se trouve à droite en face ; entrée à droite pour les hommes, à gauche pour  les femmes).

Communiquer. Le tarif dans un cybercafé est 8 Dh l’heure ( Hassan Internet, en face l’hôtel Tazi, 50 m plus loin).

Manger. Dans un café non touristique, c’est 2 Dh le verre de thé, 10 le café ; le msemen (crêpe) est à  3 Dh. Près de la place Jemmaâ el fna, comptez souvent le double…
Une salade complète à la crèmerie Toubkall (Jamaâ el fna), c’est 12 Dh ; un plat de viande autour de la place, cela va de 20 à 30 Dh. Sinon, le soir un bol de harira (soupe épaisse à 3 dh), un sandwich œuf+pomme de terre (5 Dh), une assiette de lentilles ou de haricot (8 Dh) ou une assiette de tripes (13) peuvent aussi faire l’affaire.
Côté dessert :  les fruits de saison sur les étals ambulants sont à partir de 10 Dh le kg, la glace à la pression 2 Dh. Dans une crèmerie, vous pouvez manger des yaourts à 2 Dh.

Boire. Un coca à l’épicerie, c’est 3 dh en rendant la consigne, et 5 ou 6 pour une litre et demi d’eau de source. Un verre de jus d’orange fraichement pressé est à 4 Dh sur la place.

Le pourboire est d’usage. Quand on vous sert un jus d’orange, des lentilles, des tripes, vous pouvez demander « zit chouia » (encore un peu) sans supplément. Si vous êtes un peu dérangé au niveau intestinal (tourista), achetez 250 Gr de cumin (20 Dh), que vous délayez dans un verre d’eau (à raison d’une cuillère à soupe par verre), c’est un remède de grand-mère très très efficace et économique.

Bref, le budget routard pratiquement incompressible est de 10 à 12 euros par jour. Allors, si vous trouvez un vol bon marché, ne vous gênez pas…

Details

Email:

-