Il y a encore un dizaine d’années, l’artisanat de Marrakech s’inscrivait essentiellement dans le cadre de la tradition. Depuis un temps immémorial, les mâalems enseignaient les mêmes gestes, les mêmes formes… ce qui a permis de conserver et transmettre un vrai savoir-faire. Puis, avec le développement touristique, des designers de tous les pays sont venus confier aux artisans d’ici, la réalisation de leurs créations. Il faut le reconnaître, beaucoup d’artisans ont abondamment copié ces nouvelles formes au préjudice des créateurs. Mais, à contrario, les artisans ont développé, à leur tour, une autre manière d’utiliser leur savoir-faire. De plus en plus, ils ont entrepris un vrai travail  de création et ceux qui reviennent visiter les souqs chaque année  sont surpris par le renouvellement de la création.

A Riad Zitoun, une confrérie d’artisans recycle depuis de nombreuses années les pneus de voitures. Ils réalisent essentiellement des seaux de hammams, des jarres pour aller puiser de l’eau, des sacoches pour bâter les ânes…

Eux aussi, ils ont dû répondre aux commandes parfois insolites ; plusieurs artistes leurs ont demandé, par exemple, d’habiller de pneu des ossatures métalliques en forme de vache, d’hippopotame et autres animaux ! A leur tour, les artisans ont créé leurs propres designs. On trouve désormais des poufs, des cadres, et autres objets décoratifs. C’est aussi une manière de palier à la raréfaction de la demande pour les objets traditionnels.

A Marrakech, Mohamed Belkhali s’inscrit parmi ces pionniers, avec ses cadres en pneu de vélo, ou le logo d’une célèbre marque apparait en signature. C’est plus un artisan qu’un vendeur car les matériaux ont tendance à déborder de sa petite échoppe.  L’homme est discret, simple d’approche, mais son travail a été remarqué et, en 2005, il a reçu le 2ème prix dans le cadre d’un concours pour encourager l’innovation, soit concrètement un chèque de 14.000 Dh. A l’heure où le développement de la sensibilité écologique réhabilite le recyclage, le travail de Mohamed Belkhali a toute les raisons de retenir notre attention.

 

Details

Email:

-