Des cafés-restaurants d’un style nouveau ont fait irruption dans la médina de Marrakech. Bons marchés et avec une déco soignée, ils inventent une nouvelle convivialité…

 

Une sorte de règle non écrite organisait l’espace à Marrakech en deux antipodes : la médina aux touristes et à la tradition ; à Guéliz la modernité…

Deuxièmement, une deuxième ligne de partage, horizontale, celle-ci, divisait un Marrakech bon marché et populaire, d’une ville cosmopolite, élitiste et arborant parfois un luxe inouïe…

Une nouvelle génération de cafés bousculent un peu ces clichés. Ils ont un look moderne et résolument marocain, les prix sont tout à fait raisonnables, et investissent des espaces initialement réservés aux touristes.
Au milieu de la décennie 2000, le Café des épices a été le précurseur. Depuis quelques mois, sentant la bonne affaire, d’autres ont suivi : Café du bout du monde, Café Rahba Khédima, Chez Titine, et quelques autres… Certains ont même reproduit les mêmes décors, les mêmes couleurs de façade, les même polices d’enseigne ! Depuis, d’autres ont choisi leur propre voie, comme le Bakchich Café, devenu lui aussi une référence avec son esprit pop art.
On y boit et on y mange à prix raisonnable. Marocains, touristes et résidents s’y côtoient et inventent une nouvelle forme de convivialité. Tant mieux !

Details

Email:

-