Quand on se rend au hammam la première fois, et que l’on est étranger, il est préférable de se faire accompagner d’une personne marocaine pour éviter des impairs, voire d’essuyer l’hostilité d’une tierce personne. Toutefois du côté des femmes, l’accueil est souvent plus chaleureux ; elles ont moins l’opportunité de rencontrer des étranger(e)s et se feront un plaisir de vous initier ; par contre, il est plus rare que les femmes parlent des langues étrangères et il faudra souvent se contenter de signes pour s’expliquer.

Les femmes emmènent souvent leur(s) seau(x), et parfois un tapis de plastique, en plus de leurs affaires de toilettes. Certaines se sont fait un henné depuis plusieurs heures et leurs cheveux sont enveloppés d’une serviette ; il sera plus facile pour elles de les rincer au hammam.

Au Maghreb, on pratique en effet plusieurs soins cosmétiques originaux : le henné sert à raffermir les cheveux, les colorer d’une belle teinte auburn ou cuivrée, et améliorer leur brillance. On peut aussi s’enduire tout le corps de henné, là aussi pour améliorer la couleur et la brillance de la peau, mais avec un temps de pause beaucoup plus court que pour les cheveux. Le rassoul est une argile qui aide au gommage,  à la douceur de la peau.

Les femmes maghrébines ont l’habitude de se raser le pubis ; comme les codes de pudeur sont moins strictes chez les femmes, que chez les hommes, c’est au bain que se fait le rasage.

En dehors de ces pratiques cosmétiques particulières, ce qui frappe du côté des femmes, c’est l’ambiance et le brouhaha. Parfois cela s’entend de la rue, ce qui  suscite la moquerie des hommes… ! Non seulement elles viennent avec les enfants mais l’acoustique du hammam ne fait qu’accentuer les cris et les pleurs des chérubins qui n’apprécient pas toujours le passage obligé de la toilette, la brûlure du gant de crin ou le ruissèlement du savon dans les yeux (malgré tout, les garçons qui devront, quelques années plus tard, rejoindre le hammam des hommes, gardent souvent une vive nostalgie du hammam des femmes ! Voir le film tunisien : Halfaouine, l’enfant des terrasses...).

Le hammam est aussi un lieu de convivialité où voisines et amies échangent des nouvelles ; ici on se parle ! Comme les femmes ne fréquentent pas les cafés et ne travaillent pas toujours à l’extérieur, c’est par excellence, l’endroit où elles se rencontrent. Le cas échéant, celle qui a un fils à marier pourra jauger les qualités physiques des jeunes femmes du quartier, et voire celles qui pourront prétendre à devenir leur bru ; bien sûr, les mariages sont de moins en moins arrangés mais les mères aiment encore user de leur pouvoir d’influence…

Autant dire que la séance de hammam pour les femmes ne se fait pas au pas de course ; on y passe des heures, voire la demi-journée ! Si vous êtes touristes à Marrakech et ne voulez pas passer pour une « mal propre », prenez vos dispositions et votre temps !

 

Lire aussi :
Le hammam (généralités)
Aller au hammam
Le hammam des hommes

Details

Email:

-