Chaque culture a développé son art du “bien écrire”. Calligraphe est donc un métier “noble”.

Le monde islamique est avant tout un peuple “du livre”, et comme dans la culture arabe la représentation humaine étant à priori proscrite (“a priori”… car l’image télévisuelle semble échapper aux interdits…), la calligraphie tient une place d’honneur dans les arts appliqués (dinanderie, céramique…) et dans tous les arts décoratifs (plâtre sculpté, carreaux de zelliges, zouaq…).

Dès son tout jeune âge, sur les bancs de l’école, Lamlyh  a manifesté des dispositions particulières en écriture. Son instituteur l’a remarqué, l’a encouragé, et est devenu un peu son maître. L’élève en a donc fait son gagne-pain…
Aujourd’hui,  souvent le soir, il installe sa table sur le bord de la rue des princes, près de Jemaâ en fna, offrant aux touristes visiteurs ou aux marocains, la possibilité de se faire calligraphier son nom ou une sentence pour 20 ou 50 Dh (…selon les supports). Un cadeau ou un souvenir unique, original, personnalisé, irremplaçable…

Details

Email:

-