A Tamesloth, Madou a créé un oasis pour des enfants en souffrance. Une aventure où toutes les contributions sont bienvenues…

Dorothea Eijkman dite Madou, originaire des Pays-Bas, est arrivée au Maroc en 1964 et s’est installée en 2004  à Tamesloth. Frappée par le nombre d’enfants en déshérence dans les rues de la commune, elle réalise que beaucoup d’entre eux sont délaissés et subissent de plein fouet les conséquences d’une déstructuration familiale et sociale (viols, inceste, violences familiales…), présage d’une destinée de souffrance et de violence générationnelle.  Commence alors un travail au jour le jour : Madou s’occupe de leur bien-être psychologique, les écoute, leur trouve des vêtements propres, s’occupe de leur alimentation et de leur éducation. L’activité prend de l’ampleur et elle crée l’Association Eijkman-Centre Fiers et Forts.

En 2013, grâce au soutient de l’Association Al Baraka, un financement est réunit pour construire un orphelinat à deux pas de la Zouïa de Tameslouth. Des superbes locaux, simples mais fonctionnels, qui dégagent une bonne énergie, permet enfin d’accueillir une centaine d’orphelins ou d’enfants de mères célibataires.

Une basse cour, un jardin en permaculture sont mis en place, autant pour contribuer à l’autonomie alimentaire du lieu, que pour aider les enfants à trouver des moments de bonheur, des formes d’implications et d’apprentissage. A l’occasion des petites vacances scolaires, les enfants continuent de garder des contacts avec leur famille d’origine (quand ils en ont), mais l’équipe constate que leur désir le plus profond est de revenir au plus vite au Centre ; c’est bien la preuve qu’ils ont conscience de pouvoir construire là, des bribes de vie normale.

Au-delà du dévouement extraordinaire de Madou, de sa fille, de tout un réseau qui se construit autour du centre, cette expérience ne peut se prolonger que par le soutient durable de partenaires.

Le Centre Fiers & Forts recherche des donateurs sous des formes multiples :
– Devenir Membre d’Honneur par une donation de 1000 DHS par an.
– Devenir Membre Donateur par une donation de 2 500 DHS par an.
– Parrainer un enfant en versant pour lui 5 000 DHS par an.
– Faire un don ponctuel du montant de votre choix par les moyens de paiement de votre choix

Des Riads et des hôtels désireux de développer auprès de leurs clients, des formes de tourisme solidaire, peuvent aussi prendre contacts avec le Centre Fiers et Forts. Au-delà du soutient financier, cette perspective offre le double avantage de permettre à ces établissements d’améliorer leur image commerciale, de permettre d’autres formes d’implications moins consumériste à leurs clients, et de les fidéliser.

Proposer d’accompagner des enfants, leur permettre d’échapper à un destin désastreux, les voir grandir, retrouver le sourire, voilà un beau projet à offrir à vos hôtes…